Conseils pour rentabiliser vos prestations de prothésiste ongulaire

Je vous donne aujourd’hui des conseils de professionnelle pour rentabiliser vos poses d’ongles au travers d’un article. J’ai créé ce site afin de communiquer autour de ma passion, mais aussi et surtout afin d’aider chaque prothésiste ongulaire à augmenter ses compétences, mais également à lancer et à développer son activité.

 

Voici mes conseils :

Travailler à son propre compte est un rêve pour toutes les personnes qui exercent un métier créatif.

Les prothésistes ongulaires font partie de cette catégorie d’âmes créatives qui préfèrent gagner leur vie en exprimant directement leur savoir-faire avec pour seule pression la recherche de la satisfaction de la clientèle.

La pose d’ongle fait partie des services les plus difficiles que vous pouvez accomplir, car la prothésie ongulaire demande beaucoup de pratique pour être maîtrisée totalement afin d’en faire un soin qui rapporte. Alors, comment devez-vous faire pour rentabiliser les séances de pose d’ongles ?

 

Se former en prothésie ongulaire

La première chose qui pourrait vous aider est l’inscription à une formation de prothésiste ongulaire.

Ce type de formation peut être suivie en seulement deux jours avec la formation Silver de Candy Art.

De courte durée, la formation Silver vous permettra d’acquérir les bonnes techniques nécessaires à la pose d’ongle. En effet, avoir plus de connaissances dans ce domaine vous aidera à fournir un travail plus correct qui fidélisera votre clientèle.

 

Se procurer le matériel nécessaire

Après cette formation de prothésiste ongulaire, vous devrez investir dans le matériel nécessaire à la réalisation de votre travail. Voici la liste du matériel à avoir :

  • désinfectant
  • dissolvant
  • bloc polissoir
  • gel de base
  •  de construction
  • de finition
  • gel french
  • gels de couleurs
  • lampe UV
  • limes
  • capsules
  • colle capsule
  • coupe tips
  • carrés de cellulose
  • brosse à poussières
  • pinceaux nail art
  • dotting-tool
  • gel top coat

 

À cette liste pourraient s’ajouter les pinceaux de nettoyage, la lampe de travail ainsi que l’aspirateur de table. Ce matériel a un coût, mais permettra à la prothésiste ongulaire d’attester son expertise et de travailler plus rapidement. Notez également que certaines formations offrent un kit de base pour démarrer votre activité (ex : formation prothésiste ongulaire SILVER deux jours, kit inclus).

 

Il est également important de bien ranger son matériel méthodiquement afin de pouvoir gagner du temps lors de la séance.

S’exercer en dehors des heures de travail

Le souci dans la recherche de la rentabilité de la pose d’ongle pour une prothésiste ongulaire est la durée de la séance de la pose d’ongle.

Pour résoudre ce problème, il faut s’exercer en dehors des heures de travail, mais également veiller à rester organisée et méthodique.

Pour cela, il est possible de se procurer des doigts d’entraînement dans les boutiques consacrées à l’esthétique et à la beauté des mains.

Il est également possible d’organiser des après-midi d’essayages de pose d’ongle avec les amies et les voisines pour s’exercer sur des sujets plus concrets. La meilleure façon d’acquérir plus d’expérience est la pratique : plus vous pratiquerait plus vous gagnerez en rapidité et rendu final.

Par exemple, vous pourriez également proposer une pose d’ongle à 15 € au lieu du prix initial pour tout pendant un mois précis, et ainsi attirer des nouvelles clientes. De cette façon, vous gagnez en expérience et en clientèle pour assurer la pérennité de votre marché.

 

Proposer quelques standards

Une fois quelques essais effectués, vous vous rendrez vite compte que vous êtes plus rapide et plus efficace pour faire tel type de pose, tel motif ou encore telle manucure : c’est ainsi que votre renommée de prothésiste ongulaire est complète à 90%.

 

L’idéal est donc de démarrer avec un catalogue de service réduit, incluant les poses et manucures qui sont bien maitrisées et qui sont également plus rapidement exécutées (french classique, couleur pleine, nail art de base, pose de stickers). Ainsi la pose sera à la fois de plus en plus rapide et de plus en plus qualitative.

Votre offre de services peut ensuite s’élargir au fur et à mesure des entrainements effectués.

 

Le timing de référence

Après avoir fait tout ça, vous devrez faire référence au timing généralement respecté par les prothésistes ongulaires.

Donc, le temps estimé pour la pose d’ongles se situe entre une heure et demie à une heure quarante-cinq pour une prothésiste ongulaire confirmée.

Ce laps de temps comprend :

  • la mise en place des matériels par la prothésiste ongulaire.
  • la préparation des mains et des ongles
  • le choix des capsules
  • la pose des gels sur les dix doigts.

Au final, le timing de référence pour la pose d’ongle est de deux heures.

 

Pour pouvoir réaliser des poses d’ongles dans ce timing, je vous conseille de travailler d’une manière méthodique et en partitionnant votre temps à l’avance. Il ne faudra pas hésiter, également, à se challenger et à vérifier le temps du travail. Bien évidemment, seule la pratique pourra aider dans la réalisation du timing de référence, mais également votre motivation et votre envie à vous surpasser.

Globalement, afin de rentabiliser au mieux vos prestations en tant que prothésiste ongulaire, il est nécessaire de vous former, d’avoir du bon matériel, d’être organisée, de proposer le bon service que l’on maitrise et surtout de s’exercer régulièrement, même en dehors des rendez-vous clients.

Sonia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *